La lumière de studio au flash pour le portrait

1500,00  HT

Objectifs pédagogiques :

  • Comprendre le comportement de la lumière et ses lois physiques incontournables.
  • Se familiariser avec des flashes de studio professionnels et leurs modifieurs.
  • Analyse de l’utilisation de la lumière par les maîtres de la Renaissance.
  • Savoir reconnaitre, et recréer un type de lumière pour lui donner du sens.
  • Mettre en pratique ces notions en portrait de studio puis en décors naturels de type mode ou fine art, avec des modèles professionnels.

Profil professionnel des stagiaires : Photographes professionnels ou amateurs expérimentés, désirant se familiariser avec la pratique du flash de studio, et de portraits créatifs avec des mises en lumière précises.

Pré-requis et expérience professionnelle des stagiaires :

  • Connaître les bases de la photographie (la notion du triangle Vitesse / Ouverture / Iso doit être acquise).
  • Pratique régulière et connaissance de son propre matériel, en mode manuel et semi-auto.
  • Utilisation régulière de Photoshop (ou de Lightroom)

Durée : 3 jours (21 heures)

Dates :
Du 27 au 29 septembre 2022
Du 18 au 20 octobre 2022
Du 15 au 17 novembre 2022

Délai d’accès : 15 jours avant le début de la formation

Lieu de formation : Bordeaux
Si vous êtes en situation de handicap, contacter notre référent Maud Batellier pour prévoir si une adaption est possible

Effectif : 4 à 6 stagiaires

Coût : 1500 € HT par personne
Cette formation peut être financée par votre OPCO

Programme de la formation

MATIN – Théorie

• Présentation du formateur, du contenu et des stagiaires.

• Utilisation de la lumière pour mettre en scène l’image, et diriger le regard de l’observateur.

• Les types de lumière

• Réfléchir la lumière

• Le flash de studio

• Notion essentielle 1 : le «Fall Off» ou la Loi du carré inverse

• Notion essentielle 2 : la taille relative de la source de lumière.

APRÈS-MIDI – En studio

Les motifs (ou patterns) de lumière pour le portrait (Démonstration par l’exemple)

• Les modifieurs

Choisir des sources multiples et le rôle qu’elles tiennent

MATIN – En studio

Le contrôle de la lumière

Quelques schémas basiques de sources de lumière multiples

Les ratios

APRÈS-MIDI – En studio

Mise en pratique des notions apprises

Les stagiaires sont divisés en deux groupes de 2 ou 3 personnes par poste de travail.

A tour de rôle, et guidés par le formateur, ils vont effectuer des exercices et créer leur propre éclairage en fonction des schémas appris la veille.

JOUR 3 – Mise en pratique

Deux modèles professionnels en costume, ainsi qu’une coiffeuse et une maquilleuse seront présents.

Deux postes de Prise de vue :

  • Choix d’un angle de prise de vue en tenant compte du modèle, et de ses points forts et atouts.
  • Choix du set up lumière en fonction de la situation que l’on veut mettre en avant.
  • Direction du modèle par «mimétisme-miroir» pour les positions, et par l’intention de jeu pour l’émotionnel.

Une fois les set-ups de lumière mis en place, mise en pratique des notions apprises les deux jours précédents. Chaque stagiaire aura la possibilité à tour de rôle de shooter avec chaque modèle.

Il sera abordé le pré-traitement non destructif des fichiers raw afin de conserver le maximum d’infor- mations au fichier de travail, et de latitude pour l’édition dans Photoshop.

Le stagiaire doit apporter son appareil de prise de vue et ses supports de sauvegarde.

Vous poyvez prendre un ordinateur protable pour visualiser vos images

Patrick Bosc FormationVotre formateur est Patrick BOSC

Patrick a toujours été passionné par les arts. Très jeune, il est devenu magicien professionnel, et a joué pendant plus de 25 ans dans des théâtres, des festivals et des émissions de télévision, principalement en Europe, mais aussi au Canada, en Russie, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord.

Il a commencé par réaliser des portraits de ses confrères artistes, et plus tard, des affiches pour des pièces de théâtre et des artistes de music-hall.

Fasciné par la Renaissance et le travail des maîtres, il tire son influence de leur utilisation de la lumière, de l’intemporalité de leurs portraits, et de cette sensation d’instant figé, comme on peut le remarquer dans ses travaux personnels.

Plus récemment, son goût pour l’histoire l’a conduit à se plonger dans un procédé historique aux origines de la photographie : le collodion humide. Il réalise des images constituées d’argent pur déposé sur plaques de verre, avec une chambre photographique grand format du début du 20ème siècle et des objectifs de type Petzval, de l’époque second empire

Basé à Bordeaux et partage son temps entre son studio en Gironde et Paris.

Logo Qualiopi Afnor
Datadock logo
Mon compte formation logo
Afdas logo

Cette formation vous intéresse ?

Contactez Freddy au 06 31 43 80 65
ou remplissez le formulaire ci-dessous

Dates de formation

RGPD

2 + 1 =